Biographie de A.T. > Le Mouvement > Mouvement Arménophile

 Les pionniers 

L'initiateur du mouvement arménophile en France

Le poète Archag Tchobanian (1872-1954) a joué dans le mouvement Arménophile en France un rôle déterminant. 
 
En 1895, il quitte Constantinople et se fixe à Paris. Bien vite, il gagne à la Cause arménienne de nombreuses sympathies en faisant connaître le martyre de ses compatriotes, mais aussi en montrant quel peuple est le sien. 
 
Véritable ambassadeur des lettres arméniennes, il révèle à l'opinion française les trésors de la culture arménienne.
 
Anatole France, Georges Clémenceau, Jean-Jaurès et beaucoup d'autres lui apportent un soutien actif. C'est grâce à Tchobanian que de nombreux écrivains, artistes et hommes politiques sont devenus des arménophiles militants.

Pour découvrir l'influence déterminante exercée par Archag Tchobanian dans la naissance et le développement d'un mouvement arménophile en France lisez le livre :

Archag Tchobanian et le Mouvement Arménophile en France
par Edmond Khayadjian

Archag TCHOBANIAN
Archag TCHOBANIAN

Les premiers arménophiles en France
Pierre Quillard
Séverine
Antoine Meillet

 

L'Union des Ecrivains Arméniens de France

Image

Les membres de l'"Union des Ecrivains Arméniens de France" le 12 février 1939 sous la présidence d'Archag Tchobanian (au centre).

Photo extrait du livre d'Edmond Khayadjian. 

cliquez pour agrandir
cliquez pour agrandir

Zoom sur la photo : 

devant Tchobanian 

Micha AZNAVOUR
(le père de Charles) tenant un Tar 

et à ses côtés Missak MANOUCHIAN



  ©SIGEST

 



© 2013 - Institut Tchobanian

Retour à la page d'accueil Plan du site