L'Institut > Communiqués > Communiqués, Opinions



Lettre au Préfet du Rhône   18/03/2006

Lettre de l'Institut Tchobanian au Préfet du Rhône

Monsieur le Préfet,

Nous sommes profondément choqués d'apprendre que vous avez
autorisé une manifestation négationniste, organisée par des
associations turques demain 19 mars à Lyon, place Bellecour,
entre 14h et 18h.

Les citoyens français ne comprennent pas que vous puissiez
accepter que le génocide des Arméniens de 1915 soit ainsi bafoué,
alors que la France l'a reconnu publiquement par une loi de la
République promulguée le 29 janvier 2001. Aujourd'hui ignorant
cette reconnaissance vous vous rendez complice de cette
manifestation négationniste.

Il n'est pas trop tard pour réparer cette injustice.

Nous comptons sur les valeurs de la République.
Ne décevez pas cette confiance.

Cordialement,

Jean Varoujan SIRAPIAN
Président-fondateur de l'Institut Tchobanian
Directeur de la revue /Europe&Orient/
www.tchobanian.org  
18 mars 2006 



COURRIELS DE SOUTIEN
***********************************************
Vous étiez nombreux à répondre à notre appel pour adresser un courriel au Préfet du Rhône pour appuyer notre lettre et nous vous en remercions.
Voici quelqu'uns des témoignages parmi des centaines que nous avons reçus.
***********************************************

Monsieur le Préfet, 
Nous, juifs, tout comme nos amis arméniens, sommes profondément choqués d'apprendre que vous avez autorisé une manifestation négationniste, organisée par des associations turques demain 19 mars à Lyon, place Bellecour, entre 14h et 18h.
Il n'est pas trop tard pour réparer cette injustice.
Nous comptons sur les valeurs de la République.Ne décevez pas cette confiance.

Cordialement,
Olivier et Claire Muller

****************************************************

Monsieur le Préfet,

Citoyenne suisse, ex-ONU et arménienne d'origine, je me joins à la lettre/pétition ci-dessus pour vous exhorter à condamner, plutôt qu'à cautionner, les manifestations turques négationnistes !

Leur seul but étant de torpiller (en déformant) la réalité du génocide arménien afin de permettre à la Turquie actuelle de continuer à jouir de son impunité face à un crime majeur commis au siècle dernier qualifié, par les instances internationales, de crime contre l'humanité et non-prescriptible!

Une politique aussi subversive, basée sur le mensonge et le retournement des faits, ne devrait pas trouver des appuis dans la société française, acquise à la primauté du droit et des droits de l'homme! Cela constitue un non-respect, voire une violation, de ces principes !

Je vous rappelle que l'Allemagne a formellement interdit ces manifestations turques !

Or, comme vous le savez, en amont des lois nationales (dont la France) reconnaissant le génocide arménien, les documents officiels de l'ONU en constituent une preuve irréfutable.

Respectueusement,

Aline Dedeyan
20/3/06

**********************************************************
Monsieur le Préfet,


Les citoyens français ne comprennent pas que vous puissiez accepter que le génocide des Arméniens de 1915 soit ainsi bafoué, alors que la France l'a reconnu publiquement par une loi de la République promulguée le 29 janvier 2001. Aujourd'hui ignorant cette reconnaissance vous vous rendez complice de cette manifestation négationniste.

Cordialement,
Henri Cohen

*****************************************************

Je viens d'apprendre que la préfecture du Rhône a autorisé la manifestation turque négationniste samedi dernier à Bellecour.

Qui se souvient encore des Arméniens? disait le sosie de Charlie Chaplin. Pour moi, le négationnisme fait partie intrinsèque du génocide, au même titre que les massacres ou les exécutions à la chaîne. Qui nie le génocide qui a eu lieu n'aspire qu'à le répéter. 
Je tiens à réagir et exprimer mon indignation devant une manifestation qui aurait du être interdite

M. Levy
*******************************************************

Chers amis,

Votre message nous est bien parvenu et a été remis à Monsieur François Rochebloine.
Je crois utile de vous informer, qu'ayant été alerté, ce dernier a saisi dés vendredi Monsieur le Ministre de l'intérieur à ce sujet.

Cordiales salutations,
Pour le secrétariat parlementaire
E. M.
********************************************************

 A Jean Varoujan Sirapian
 
Monsieur,
Soyez assurés de notre soutien.

Pour le Pr N. Lygeros
Martine Martinez
*********************************************************


Retour...



© 2013 - Institut Tchobanian

Retour à la page d'accueil Plan du site